14h30 La fée sans ailes
20h Le roi nu

 

Plus d'info

 

Conte pour trois corps et un magnétophone
de 3 à 8 ans

Cie Atika et Cie Pisteo

La fée sans ailes

Ecriture collective d'après Lenia Major

Mise en scène Roxane Lefebvre et Laura Durnez
Avec Roxane Lefebvre, Christophe Marrand et Citlalli Ramirez-Mauroy
Scénographie
Alicia Jeannin
Costumes Alexandra de Wilde
Conseils lumières
Laura Durnez
Regard chorégraphique Katia Derqatcheff et Roxane Lefebvre
Conseils et technique son Raymond Delepierre

Trois interprètes un rien maladroits viennent nous raconter une histoire avec leurs bouts de ficelles: un magnétophone pour les quelques mots et, pour le reste, leurs corps et divers objets disposés sur les côtés du plateau.
« Il était une fois le grand bal des fées... » Mais voilà qu’un orage éclate et que la fée Iria, dans une terrible chute, perd ses ailes et se blesse la jambe. Elle sera recueillie par deux étranges habitants des sous-bois : Bolet, apprenti maçon et chasseur de papillons, et Bardane la grand- mère de Bolet et contremaître du village. Iria, trop fière pour accepter leur aide et réapprendre à marcher, rêve au fond de voler à nouveau.
Du côté des comédiens se noue un autre drame : leur rivalité pour le premier rôle tourne à la franche bagarre. Dans le conte comme sur le plateau, c’est l’individualisme qui empêche d’avancer...
Les interprètes parviendront-ils au bout de leur histoire ?
Iria retrouvera-t-elle les airs ?

La fée sans ailes, sous la trame simple d’un conte pour enfants, déconstruit la machine théâtrale avec ludisme et poésie. L’histoire nous parle de différence, de rencontre de l’autre et d’évolution à son contact.

Tous les espaces qui s’ouvrent entre les lignes du conte offrent poésie et humour aux enfants. Miroirs de nos maladresses et de nos besoins premiers de reconnaissance et d’amour, ils font voyager l’imaginaire au-delà de l’intrigue première. Les défauts et conflits des comédiens se dépassent au profit de la narration qui les réunit.

Un spectacle rempli d’humour et de poésie qui stimule l’imaginaire des tout petits !

 

En partenariat avec le Centre Culturel de Silly

Le Guinguet
Rue de Silly, 30
Mercredi 24 août à 14h30
Durée : 45 min

 


Création - Avant-Première


Une création complice des Baladins du Miroir, de La Maison éphémère et de l’Atelier Théâtre Jean Vilar


Le Roi Nu

De Evguéni Schwartz

Traduction André Markowicz (Éditions Les Solitaires Intempestifs)
Mise en scène et adaptation  Guy Theunissen.
Avec Joséphine De Surmont, Allan Bertin, François Houart, Diego Lopez Saez, Geneviève Knoops, Monique Gelders, Aurélie Goudaer, Stéphanie Coppé, David Matarasso, Andreas Christou, Virginie Pierre, Hugo Adam, Line Adam.
Création musicale Line Adam
Création lumière Laurent Kaye
Scénographie Michel Suppes
Costumes Françoise Van Thienen assistée de Marie Nils.

Henriette, la fille du Roi, et Henri, un garçon porcher, tombent éperdument amoureux. Apprenant l’idylle, le père de la princesse la contraint à un mariage forcé avec « Le Roi d’à côté », aussi gros que vieux. La jeune fille se retrouve ainsi parachutée dans un royaume inconnu dont la rigueur n’a d’égal que la bêtise, un royaume où tout se met en place pour ses noces dans un protocole abracadabrant.
Malgré la présence d’un chambellan rugissant et d’une gouvernante tyrannique, ce mariage injuste pourra-t-il être évité ? L’amour aura-t-il le dernier mot ?

Evgueni Schwartz, dramaturge russe, se consacre d’abord à la littérature enfantine. Ce texte de 1933, inspiré de trois contes d’Andersen, est sa première pièce pour adultes. Elle fut interdite par les autorités soviétiques avant même sa création car la lutte contre la tyrannie, l’arbitraire et l’oppression en est le moteur dramatique.

Nous sommes convaincus que le talent et l’imagination de nos amis les Baladins offriront modernité à cette fable insolente et drôle. Ils se sont associés pour cette création ambitieuse à la Maison éphémère afin d’être en mesure de nous offrir un spectacle magique et très musical.

Les toutes premières représentations de la création 2016 de nos fidèles Baladins… Chants, rires, danses, acrobaties… Un spectacle total au succès garanti. Ne tardez pas à réserver !

 

Grand Chapiteau des Baladins
Place Obert de Thieusies
Mercredi 24 août – 20h00
Durée prévue : 2h20' (avec entracte)